Ouverture 2017 de la pêche du sandre et du brochet lundi 1er mai à 6h17

En 2017, la réglementation pour la pêche des carnassiers évolue afin de protéger le black-bass pendant sa période de reproduction.

 

 

Une ouverture définie pour protéger les carnassiers pendant leur fraie

La fermeture de la pêche permet de protéger les poissons pendant leur période de reproduction. Le brochet fraie dans eaux comprises entre 7 et 11°, donc entre février et avril. Le 1er mai, la ponte est terminée et les alevins ont résorbé leur sac vitellin. Par contre, le black-bass se reproduit dans des eaux plus chaudes, comprises entre 16 et 19°, donc d’avril à fin mai en Tarn-et-Garonne. La réglementation évolue afin de protéger le black-bass pendant sa fraie.

 

Brochet et sandre ouverts, black-bass fermé

Lundi 1er mai à 6h17, tous les pêcheurs pourront cibler et prélever les brochets et  les sandres qui respecteront la taille légale de capture (50cm pour le brochet et 40cm pour le sandre). Les passionnés qui cibleront volontairement le black-bass en le pêchant à vue ou sur les frayères seront verbalisables. En cas de prise accidentelle d’un black-bass, celui-ci devra obligatoirement être remis à l’eau au plus vite, sans prise de photo. En clair, il faut laisser le black-bass tranquille jusqu’au 31 mai inclus, date à laquelle vous pourrez le pêcher et le prélever s’il dépasse les 30cm réglementaire.

 

beau brochet maillé


Où pêcher plus facilement des brochets ?

Depuis de nombreuses années, la Fédération de pêche rempoissonne en brochets certains lieux de pêche afin de faciliter les prises à l’ouverture. En 2017, vous devriez pêcher sur les plans d’eau de Peyralade à Montaugu-de-Quercy, de Bergon à Lamagistère, de Roques à Pommevic, de la Chêneraie à Lavit, des Dittes à Castelferrus, de Combecave à St-Sardos, de Fourrières-Hautes à Castelsarrasin, des Saulous à St-Porquier, de Camp de Mothes à Finhan, de Julias (généraliste) à Grisolles, de Jendraux à Meauzac, de la base de loisirs de Molières, de Balat-David à Montauban, et du Parc de la Lère (grand plan d’eau généraliste) à Caussade. Les biefs 6bis et 7bis du canal de Montech (no-kill de Montauban) ont également été empoissonnés en brochets maillés.